Notre avis sur le tapis d'acupression (et le tapis champ de fleurs)


Notre avis sur le tapis d'acupression (et le tapis champ de fleurs)

Si l'acupression peut aujourd'hui être pratiquée par tout un chacun dans le confort de son domicile, c'est d'abord grâce au tapis d'acupression. Cet accessoire, notamment dans sa forme « tapis champ de fleurs », propose à l'utilisateur une alternative intéressante aux séances d'acupression chez un praticien qualifié, lui permettant de soulager les douleurs et les tensions musculaires au niveau du dos mais aussi des muscles fessiers et de la voûte plantaire.

Le tapis d'acupression embarque des centaines de picots. En s'allongeant sur le dos sur le tapis champ de fleurs pendant une vingtaine ou trentaine de minutes, l'utilisateur soulage ses douleurs, combat les raideurs à la nuque et les tensions musculaires et atteint un profond état de relaxation. Dans cet article, nous vous proposons de passer en revue les avis des utilisateurs et des professionnels de santé au sujet du tapis d'acupression ou tapis champ de fleurs.

Que pensent les utilisateurs du tapis d'acupression ?

Les avis sur le tapis d'acupression se suivent et se ressemblent. En effet, la méfiance est généralement de mise avant l'achat, avec des utilisateurs qui se demandent comment le fait d'appliquer une pression équivalente au poids du corps sur le bas du dos pouvait soulager une migraine ou une raideur à la nuque. Après la première séance, l'avis général est le suivant : la sensation est étonnante, mais les premières minutes ont été inconfortables, voire carrément douloureuses. Il faut savoir que le tapis d'acupression exige un certain temps d'adaptation, car le corps n'est pas habitué à recevoir des « piqûres » intenses de manière simultanée et sur un laps de temps plutôt long (entre 15 et 30 minutes).

Après deux à trois utilisations, l'utilisateur est enfin en mesure de ressentir tous les bienfaits du tapis d'acupression, sur son dos mais aussi, plus globalement, sur son confort et sa qualité de vie. Il n'est pas rare que l'utilisateur puisse relâcher certains muscles qui sont restés tendus pendant très (trop) longtemps, ce qui lui permet d'atteindre un meilleur niveau de relaxation pendant son sommeil. En retrouvant des nuits longues et paisibles, l'utilisateur va expérimenter des journées productives.

Arnold, qui s'exprime sur un forum de discussion, donne son avis sur un tapis d'acupression de type « champ de fleurs de lotus » : « J'ai essayé beaucoup de choses sympa pour la bonne santé de mon dos comme le yoga, le pilates, la méditation et la sophrologie, surtout pour venir à bout de mon mal de dos et corriger mes défauts de posture. Mais là je dois dire que ce tapis est vraiment sensationnel. C'est vrai qu'au début c'est un peu intense mais voilà, les résultats sont là ». Et de poursuivre : « J'ai une meilleure conscience de ma posture, je n'ai plus de douleur et la qualité de mon sommeil s'est réellement améliorée ».

De son côté, Emilie explique que l'achat de son tapis d'acupression de type « champ de fleurs » lui a été recommandé par son kinésithérapeute. « Je ne m'en passerais plus aujourd'hui », reconnaît-elle. « Je l'ai aussi recommandé autour de moi, puisqu'il a soulagé mes douleurs musculaires dans les moments de crise, mais je l'utilise aussi en prévention, juste après un effort ».

Enfin, Etienne, qui a opté pour un tapis d'acupuncture, vante les propriétés antistress du produit. « Je n'ai rien à redire. Le tapis d'acupression est relaxant, revigorant, calmant et déstressant. Je le conseille à toutes les personnes qui souffrent du dos. Bien sûr, cela ne soigne pas forcément, mais il soulage profondément. Je l'utilise quotidiennement, le soir, avant d'aller dormir, car le tapis d'acupression favorise la libération des endorphines, hormones positives pour le mental, pour une relaxation en douceur ».

Vous l'aurez compris, le tapis d'acupression suscite une belle unanimité chez les utilisateurs. Il faut dire qu'il s'agit d'un produit relativement économique (l'achat n'a pas à être renouvelé si le produit est utilisé correctement), non invasif et ultra-pratique, que l'on peut ranger au placard et ressortir pour une séance rapide, que ce soit sur le lit, sur une chaise ou au sol. Le tapis d'acupression vous permettra d'économiser sur les séances chez un praticien qualifié et vous aidera à prévenir les lombalgies et dorsalgies qui induisent généralement des dépenses de santé importantes. Voilà donc un allié santé et bien-être qui coche toutes les bonnes cases !

L'avis médical sur le tapis d'acupression

« Il existe des preuves solides que l'acupuncture est efficace pour les douleurs chroniques. Pour la dépression, nous avons des preuves que l'acupuncture est un complément utile aux soins conventionnels », explique Hugh MacPherson, acupuncteur des stars et chercheur principal à l'Université de York en Angleterre. L'acupression, qui est une version sans aiguilles de l'acupuncture, s'impose aujourd'hui comme une thérapie adjuvante intéressante pour soulager un vaste spectre de symptômes, notamment ceux liés à la douleur, à la tension musculaire, au stress et à l'anxiété. Le tapis d'acupression est l'accessoire principal de cette thérapie issue de la médecine chinoise traditionnelle. Il permet aux utilisateurs de s'initier progressivement à l'acupression dans le confort de leur domicile, sans avoir recours à un praticien qualifié.

La médecine fait appel au tapis d'acupression pour permettre au patient de perpétuer, chez lui, les bonnes pratiques qui doivent être observées dans plusieurs situations :

  • Pendant la convalescence d'une blessure musculaire, notamment au dos, à la nuque ou encore au niveau du muscle fessier ;
  • En complément à une thérapie médicamenteuse pour venir à bout de l'insomnie, dans la mesure où le tapis d'acupression peut éventuellement prendre le relais des somnifères et autres substances chimiques susceptibles de causer des effets secondaires ;
  • Pour soulager des douleurs dorsales récurrentes (dorsalgie ou lombalgie) et induire un état de relaxation profond afin de relâcher la tension musculaire et ménager les lombaires ;
  • Pour soulager les douleurs conséquentes à une hernie discale, une lombalgie ou une cruralgie ;
  • Pour soulager les migraines et autres maux de tête récurrents ;
  • A la fin des séances de musculation pour induire une relaxation ;
  • En prévention de douleurs dorsales.

Dans son papier « Réhabilitation de la médecine antalgique », le chercheur Joseph Solberg explique que l'acupression et la réflexologie ont trouvé leur place dans la médecine occidentale, et que la différence avec la médecine traditionnelle chinoise réside dans les mécanismes physiologiques en jeu et non dans les bénéfices de cette technique de massage douce et non invasive. Il explique que l'acupression est une alternative à l'acupuncture pour plusieurs profils :

  • Les personnes qui ont la phobie des piqûres ou simplement qui ne peuvent pas se relaxer suffisamment pendant les séances d'acupuncture ;
  • Les personnes qui doivent prendre des anticoagulants ;
  • Les personnes sévèrement immunodéprimées ;
  • Les personnes qui n'ont pas le temps (ou les moyens) de se rendre régulièrement chez un acupuncteur ;
  • Les personnes qui vivent dans des régions ne comptant aucun acupuncteur qualifié.

De son côté, le médecin May Loo, spécialiste de la médecine intégrative chez les enfants, explique que l'acupression du point « P6 » (dit « Neiguan ») aide à prévenir et traiter les nausées et les vomissements chez l'enfant mais aussi chez l'adulte. Le docteur May Loo explique que les patients qui réalisent une acupression contrôlée sur le point « P6 » pouvaient se contenter d'une faible dose de médicaments antiémétiques en cas de nausées et vomissements postopératoires.

Dans son livre « Thérapie en médecine du sommeil » sorti en 2012, le docteur Adrienne Jurascio explique que l'acupression donne d'excellents résultats sur les troubles du sommeil induits par le stress, l'anxiété et les pensées noires. L'utilisation du tapis d'acupression est en effet un puissant catalyseur de relaxation et de relâchement, et participe par ailleurs à la « ritualisation » du sommeil. Rappelons que les spécialistes du sommeil conseillent aux personnes dont l'insomnie n'est pas due à une pathologie sous-jacente de ritualiser leur sommeil pour favoriser l'endormissement, avec par exemple :

  • L'extinction des lumières ou, du mois, la baisse de l'éclairage au moins une heure avant d'aller au lit ;
  • L'extinction des écrans électroniques (télévision, ordinateur, smartphone, tablette).

Ainsi, une séance d'une quinzaine de minutes sur un tapis d'acupression participe à cette ritualisation du sommeil, relâchant les muscles, soulageant les raideurs au niveau de la nuque et envoyant un signal supplémentaire au cerveau pour induire un état d'endormissement profond pour un sommeil sain et réparateur.