Acupuncture et arthrose cervicale (ou cervicalgie)


Acupuncture et arthrose cervicale (ou cervicalgie)

L'âge, les métiers qui impliquent des mouvements répétitifs du cou et un positionnement inconfortable, les blessures au cou, certains facteurs génétiques et le tabagisme sont les principaux facteurs de risque de l'arthrose cervicale et, plus largement, des douleurs que l'on ressent au niveau des cervicales (cervicalgie). Que peuvent l'acupuncture et l'acupression contre les douleurs cervicales ? Quid du tapis de fleurs pour le dos ?

L'arthrose cervicale répond bien à l'acupuncture

L'arthrose cervicale est un terme générique désignant l'usure liée à l'âge affectant les vertèbres cervicales (cou). Au fur et à mesure que les disques se déshydratent et rétrécissent, des signes d'arthrose se développent, avec notamment des projections osseuses le long des bords des os (éperons osseux). L'arthrose cervicale est très fréquente et s'aggrave avec l'âge. Plus de 85 % des personnes âgées de plus de 60 ans sont atteintes d'arthrose cervicale.

La plupart des patients ne présentent aucun symptôme. Et même lorsqu'ils apparaissent, les symptômes répondent très bien aux traitements non chirurgicaux avec la prise d'antalgique, mais aussi des séances de massage, d'acupuncture et d'acupression. Le tapis champ de fleurs peut également jouer un rôle dans le soulagement des raideurs de la nuque et la relaxation des muscles et articulations tendus.

Parfois, l'arthrose cervicale va entraîner un rétrécissement de l'espace nécessaire à la moelle épinière et aux racines nerveuses qui traversent la colonne vertébrale. Si la moelle épinière ou les racines nerveuses sont comprimées, vous pourriez ressentir :

  • Des picotements, des engourdissements et une faiblesse dans les bras, les mains, les jambes ou les pieds ;
  • Un manque de coordination et une difficulté à marcher ;
  • Une perte de contrôle de la vessie ou des intestins.

En vieillissant, les os et le cartilage qui composent votre colonne vertébrale et votre cou s'usent progressivement. Ces changements peuvent se manifester par :

  • Des disques déshydratés. Les disques agissent comme des coussins entre les vertèbres de votre colonne vertébrale. À l'âge de 40 ans, les cervicales commencent à se dessécher et à rétrécir, ce qui permet un plus grand contact entre les vertèbres ;
  • Disques herniés. L'âge affecte également l'extérieur de vos disques intervertébraux. Des fissures apparaissent souvent, conduisant à des disques bombés (hernies) qui peuvent parfois appuyer sur la moelle épinière et les racines nerveuses ;
  • Éperons osseux. La dégénérescence du disque entraîne souvent la production de quantités supplémentaires d'os par la colonne vertébrale dans un effort pour renforcer la colonne vertébrale. Ces éperons osseux peuvent parfois pincer la moelle épinière et les racines nerveuses ;
  • Des ligaments rigides. Les ligaments sont des cordons de tissu qui relient les os. Les ligaments de la colonne vertébrale peuvent se raidir avec l'âge, ce qui rend votre cou moins flexible.

Bien entendu, l'arthrose cervicale et les autres douleurs liés aux cervicales (ou cervicalgie) peuvent impacter votre qualité de vie, avec un sommeil perturbé notamment.

L'acupuncture et la douleur cervicale

L'acupuncture soulage la douleur causée par l'arthrose cervicale. C'est en tout cas le résultat auquel a abouti l'étude menée par l'équipe du docteur Liang. Dans une étude contrôlée, 160 patients ont été répartis au hasard entre un groupe d'acupuncture standard et un groupe témoin « d'acupuncture fictive », avec 53 patients dans chaque groupe. Le groupe d'acupuncture standard a été traité avec les points d'acupuncture suivants :

  • Le point d'acupuncture et d'acupression « Dazhui » (GV14) ;
  • Le point d'acupuncture et d'acupression « Jingbailao » (HN15) ;
  • Le point d'acupuncture et d'acupression « Jianzhongshu » (SI15).

Le groupe témoin a été traité par acupuncture fictive, les points fictifs étant situés à 1 cm latéralement par rapport à des points d'acupuncture réels mais qui n'impactent pas les douleurs cervicales. Les aiguilles ont été conservées pendant 20 minutes par séance dans chaque groupe et le rayonnement infrarouge a été utilisé pour le traitement adjuvant pendant cette période. Le référentiel « NPQ » a été utilisé pour évaluer les scores de qualité de vie avant et après les traitements. Les variables ont été analysées par régression logistique.

Le taux d'efficacité total était de 75,5 % dans le groupe d'acupuncture standard et de 52,8 % dans le groupe témoin d'acupuncture simulée. L'analyse de régression logistique indique que les effets thérapeutiques et les résultats positifs des patients dans le groupe d'acupuncture standard sont supérieurs à ceux du groupe de contrôle recevant une acupuncture fictive. Au-delà de l'efficacité sur la douleur des cervicales, l'acupuncture a montré une amélioration significative de la qualité de vie du groupe concerné.

Bien que moins efficace, l'acupression sur les points mentionnés plus haut est également efficace pour réduire les symptômes des douleurs cervicales ou cervicalgie, notamment en limitant les raideurs de la nuque, la tension musculaire et articulaire au niveau du cou et des épaules ainsi que les blocages anatomiques. L'acupression sur les trois points mentionnés plus haut permet également de préparer le corps à un sommeil sain et réparateur, avec une position allongée qui devient plus confortable et plus reposante.

Ces articles pourraient également vous intéresser